Késaco , et oui me voici revenu

Publié le par jipi

En petite forme mais de retour avec un késaco a résoudre.. je peux déjà vous donner un indice, ce n'est pas un gerbera


Ben qu'est ce que c'est ce truc.


VOS QUESTIONS:




VOS REPONSES : premiére réponse donnée par ALICE : la boucle d'une ancre de bateau et c'est la bonne réponse

Bravo Alice décidement tu est trop forte au késaco

Juste aprés il y avait d'autres réponses telles que :

une boucle d'arimage sur le port, ou alors une poignée de pome a eau .






BON SAMEDI A VOUS TOUS ET TOUTES     JIPI


Publié dans KESACO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
Ah non,je suis pas d'acord!! la boucle porte le nom de manille!!! suis trop fort MDR
Répondre
J

Si tu le dis c'est que c'est vrai, je n'ai pas de raison de ne pas te croire, mais comme moi j'appel comme je connais ou plutôt comme je ne connais pas , voici ce que dit WIKIPEDIA :

Une manille est une pièce généralement métallique constituée d'un anneau, dont la forme peut être variable (U, lyre, rond), fermée par un axe mobile : celui-ci peut être un boulon ou
un système plus sophistiqué.


La manille est utilisée pour relier - généralement de manière temporaire - un cordage ou une chaîne avec
un ou plusieurs objets sur lesquels une traction doit être exercée (généralement pour la déplacer verticalement). La liaison peut être réalisée directement sur l'objet, si celui-ci comporte un
anneau, ou par l'intermédiaire d'un cordage, d'une élingue ou d'une chaîne solidaire
de l'objet.


Les manilles sont de taille, de section et de forme très différentes pour répondre au contexte de leur utilisation. La partie mobile de la manille est appelée manillon lorsque que le corps
de la manille est taraudé. Lorsque le corps de la manille n'est pas taraudé et que c'est donc un système
vis/écrou/goupille (mecanindus ou fendue) de sécurité, on parle plutôt d'axe de manille.





Domaine maritime [modifier]


On trouve des manilles, entre autres, dans les ports ou elles sont utilisées pour la manutention
du fret, sur les bateaux de
pêche (chalutiers,..), sur les voiliers ou elles sont utilisées sur les voiles (au point d'amure et de drisse), chaînes (pour mailler l'ancre) ainsi que sur certains
cordages.


Sur un voilier, le démanilleur est un petit outil permettant de dévisser le manillon. Les manilles sont en métal galvanisé, inoxydable et quelquefois en laiton. Selon l'usage on utilise
des manilles droites, lyres, torses, larges ou à barette. Le manillon peut se visser ou être de type autobloquant; il peut être imperdable.


MERCI A TOI RIKI POUR CETTE RECTIFICATION? IL FAUT APPELER UN CHAT UN CHAT .


 


 


         FELIX
                                
MERLIN
                                    
PLATON





F
wouaaaaaah bravo Alice !
Répondre
J

ALICE est plus rapide que son Ombre ... BIG BISES JIPI


M
coucou Jipi,
J'ai lu ton article précédent..... ça va pas fort on dirai???
Pour le Kesaco, je dirai un truc pour attacher la corde des bâteaux aux port non???
gros bisous
Répondre
J

Non ce n'est pas  un crochet d'arimage des bateaux, mais c'est la boucle d'une ancre marrine découvert par alice.
pour le restenon je ne vais pas fort, j'essaye de faire le point mais je n'ai pas réussit a avoir mon orl donc attente . Bises a toi jipi


F
comme ceci
Répondre
J

désolé , ce n'est pas ça . bises jipi


F
la poignée du bidul machin truc pour pomper l'eau 
Répondre
J

Non ce n'etait pas une poiignée mais une boucle d'ancre marrine désolé jipi