Acrostiches, acrosticheurs, a vos plumes acrostichons . . .

Publié le par jipi

Mes chères ami( e )s,

Je suis désolé pour le concours d’acrostiches , que je voulais organiser, je n’ai pas eu beaucoup de sujet de proposé, mais en respect pour tous les lecteurices ( et teurs) , nous allons quand même mettre un thème sur les acrostiches de cette semaine .

Comme c’est mon blog , c’est moi qui ‘choise’.

 

LE SUJET SERA : Les 4 saisons de Vivaldi, ou alors du jardin, ou alors des fruits et légumes, et oui dans les 4 saisons on ne mange pas des fraises toute l’année.

 

Alors a vos plumes, sachez que vous avez le droit d’illustrer vos acrostiches ou de les mettre en musique comme vous le voulez, en tout cas je les publierais toutes dans le format ou vous me les aurait envoyées.

 

A bientôt de vous lire . Jipi

 

PS : rien ne vous empêche d’en écrire plusieurs.

 



Merci a toi Alice, pour avoir fait les 4 saisons. Je n’en attendais pas autant, mais la je suis comblé, et les lecteurs aussi j’en suis certains. A bientôt . Jipi.

 

 
Saisons

 

Printemps

 

Pâquerettes, primevères et violettes,

Revêtues de robes de soie,

Illuminent prairies et sous-bois,

Nul doute, aujourd’hui c’est la fête.

Tourterelles et pigeons roucoulent allègrement

Et s’activent autour du grand chêne.

Mouches et insectes virevoltent malicieusement,

Partout, les bourgeons éclatent sous la sève,

Sans plus attendre, accueillons le printemps.

 

Eté

 

Evasion, mer, soleil, palmiers,

Tourisme, camping et amours passagers,

Et plus encore pour un été !

 

Automne

 

Air frais des matins brumeux !

Une feuille déjà jaunie

Tourbillonne, de mille autres suivie.

On récolte les fruits gorgés de soleil,

Mûres, raisins et pommes vermeilles,

Noix et noisettes sont dans mon panier.

Et l’automne fait son entrée.

 

Hiver

Hargneux, le vent glacé nous transperce !

Inlassable, la pluie tombe à verse,

Verglas ou neige savent nous surprendre.

Ecoutons les châtaignes chanter sous la cendre.

Respectable hiver, combien de temps vas-tu régner ?

 

Alice, 26/06/08

 



L'hiver on grelotte et on aime rester au coin du feu
Eté c'est une saison souvent gaie et à la st Jean on va au feu
Souvent on aime les saisons grâce à leurs couleurs de feu

4  saisons on va les citer

Souvent on aime les saisons car elles ont toutes leurs raisons d'exister
Automne par ces différents coloris souvent admirés
Ici ma saison préféré sera le printemps on ira toujours droit devant
Si il fait froid les fleurs resteront préservés, s'il fait beau elles sortiront avant
On admire tout au long de l'année nos saisons préférées
Nous peuple riche, pauvre, beau, laid, malade ou bien portant on les voit pareil
Sauf que nous les aimons différemment suivant notre humeur et le temps

 

                                                                       Voir le blog de    KATHY


P rimus tempus

R éveil des animaux hibernants et migrateurs

I nlassablement une nouvelle lumière, et  la

N ature  ressucite doucement après le

T emps de la fonte des neiges qui finit,

E t les bourgeons timides  renaissent,

M aintenant une floraison de fleurs et de

P lantes ; retour des animaux endormis

Saluons l'équinoxe et la nouvelle saison

 
                      Claudie Shatha

E t ainsi va la vie

T u verras les blés blonds

E t le ciel bleu resplendir

 

De Claudie Shatha.



 

A rrière saison sans moiteur

U niques mois des feuilles rousses

T out les arbres seront nus bientôt

O ccasion pour les oiseaux de

M atelasser leurs nids de provisions

N ul ne sait ce que l’hiver sera

E mmitouflé ou non bientôt nous le verrons

 

De Claudie Shatha

 


H ivernale neige poudreuse

I namical chemin au milieu des congères

V erglas sournois en sous-bois

E ngourdi les arbres nus pleurent des stalactites

R affraichissement de l air ! Vive l’hiver …

 

De Claudie Shatha






Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
I
P-ourquoi l’homme lui fait tant de misères ?
R-idiculisant son atmosphère
I-mpossibilité d’accomplir son rôle
N-on, ne l’accusons pas d’être drôle !
T-out son déséquilibre est de notre faute,
E-ssayons de freiner, soyons moins sottes!
M-ere Nature bientôt deviendra folle
P-reparons-nous, c'est grave ma parole!
S-érieusement, elle crie son ras au bol !

E t nous sommes éblouis de soleil
T el cet astre qui m'émerveille
E n chauffant le raisin de la treille


Automne tu es arrivé
Une fois; dans l'année
Tu apportes le vent dans la foulée
Oubliant déjà notre bel été
Majestueusement tu mets les couleurs mordorées
N'apporte pas le froid, laisse nous profiter
Encore , avant de ta pluie me fouetter

H alte la! ne rentre pas chez moi
I l ne me reste que quelque bout de bois
V a chez la voisine, elle n'a pas froid
E t non je ne veux pas être aux abois
R ien ne me fait plus peur , que le desarroi

Je viens juste de connaître ton blog et je suis émue mais enchantée , tant de tenacité mérite respect aussi je veux bien continuer à te rendre visite si tu le veux ,
Répondre
J


P-ourquoi l’homme lui fait tant de misères ?


R-idiculisant son atmosphère


I-mpossibilité d’accomplir son rôle


N-on, ne l’accusons pas d’être drôle !


T-out son déséquilibre est de notre faute,


E-ssayons de freiner, soyons moins sottes !


M-ere Nature bientôt deviendra folle


P-reparons-nous, c'est grave ma parole !


S-érieusement, elle crie son ras au bol !


 


E t nous sommes éblouis de soleil


T el cet astre qui m'émerveille


E n chauffant le raisin de la treille


 


H alte la! ne rentre pas chez moi


I l ne me reste que quelque bout de bois


V a chez la voisine, elle n'a pas froid


E t non je ne veux pas être aux abois


R ien ne me fait plus peur, que le désarroi
Quelle maitrise de l’Acrostiches Bravo, je vais copier ce message, en reponse sur le blog avec ton accord. Merci pour ton passage, c’est super gentil
malheureusement je ne suis pas dans une forme très éblouissante, car je suis fan d’acrostiche, un concours est prévus je vais peut être finir par le mettre en place, pas cette semaine (quoi que)
enfin bref a suivre, bienvenue sur mon blog. Jipi


A
Tiens, aujourd'hui, je peux mettre un com sous ton article...Oui, comme tu le dis, il y a des trucs bizarres , des choses apparaissent ou disparaissent, ou sont invisibles pour certains... et c'est pour cette raison que  je me pose une question : as-tu bien reçu le  texte que j'ai nommé "saisons au potager" ?  Je l'avais mis en pièce jointe en format Jpg. Je me demande s'il ne s'est pas  perdu en route.  En tout cas, merci d'avoir publié mon texte sur les saisons mais celui-là date de 2008. Je préfère l'autre , normal...je l'ai écrit exprès pour répondre à ta demande sur les 4 saisons, pas de Vivaldi, mais du jardin , des fruits et des légumes. Un joli casse tête mais je l'ai fait avec plaisir. Ecrire me fait toujours plaisir.Je te souhaite une douce nuit.
Répondre
J


 









C
the last one et non le moindre ( j ai un peu ramé)
P rimus tempus
R éveil des animaux hibernants et migrateurs
I nlassablement une nouvelle lumière, et  la
N ature  ressucite doucement après le
T emps de la fonte des neiges qui finit,
E t les bourgeons timides  renaissent,
M aintenant une floraison de fleurs et de
P lantes ; retour des animaux endormis
S aluons l’équinoxe et la nouvelle saison ….
Répondre
J


De claudie shatha commentaires .





P rimus tempus


R éveil des animaux hibernants et migrateurs


I nlassablement une nouvelle lumière, et  la


N ature  ressucite doucement après le


T emps de la fonte des neiges qui finit,


E t les bourgeons timides  renaissent,


M aintenant une floraison de fleurs et de


P lantes ; retour des animaux endormis


S aluons l’équinoxe et la nouvelle saison ….






C
Tagada tsouin tsouin encore un !
H ivernale neige poudreuse
I namical chemin au milieu des congères
V erglas sournois en sous-bois
E ngourdi les arbres nus pleurent des stalactites
R affraichissement de l air ! Vive l’hiver …
 
Il faut croire que le printemps ne m inspire pas Mais bon on verra demain .... Biz
Répondre
J

Tu es au top mais tu vas trop vite pour moi, tu sais je marche au ralentis, comme si j'etais a l'automne de ma vie, alors je ratrappe vite le temps car nous avons eu la bonne surprise, de voir nos
belges de blogueurs débarqué ( cool la belgique )
BISES A TOI jipi


C
voili voilou la suite (partielle)
A rrière saison sans moiteur
U niques mois des feuilles rousses
T out les arbres seront nus bientôt
O ccasion pour les oiseaux de
M atelasser leurs nids de provisions
N ul ne sait ce que l’hiver sera
E mmitouflé ou non bientôt nous le verrons
Répondre
J

je suis sur l'automne et je coince sur les derniére phrase, comment exlipquer cela , en tous cas toi ma
soeur de blog tu est a fon dedans . BISES

(PS) si tu pouvais choisir une autre couleur d'écriture de tes acrostiches, car je mets un lien dans ta signature, et vue comme cela tout est bleu, et ne donne pas forcement l'idée de cliquer sur
ton nom . merci BISES
jipi